Après plus d’un mois passé à Auckland, nous avons pu tester plusieurs endroits où manger et dormir. Voici un petit concentré du meilleur de ces adresses en Nouvelle-Zélande.

Entre restos et auberges de jeunesse, découvrez dans cet article les adresses que l’on vous conseille pour bien manger et dormir pas trop cher.

Backpacker un jour, backpaker toujours !

À Auckland, vous n’aurez que l’embarras du choix concernant les auberges de jeunesse : il y en a quasiment à chaque coin de rue. D’ailleurs, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses : des très grands ensembles (comme X-Base) à des auberges plus familiales, avec Internet gratuit ou douche payante, piscine, jardin, salle commune… Bref, le choix est vaste.

 

De notre côté, nous avons élu domicile au Lantana Lodge et nous y sommes revenus après nos deux semaines de woofing pour la simple et bonne raison qu’on s’y sent bien. L’auberge de jeunesse est bien située (25 minutes de marche du CBD et d’un supermarché), cosy (il y a 9 chambres et donc un maximum de 20/25 personnes) et accessible niveau prix (de 24$ (environ 14,40 €) en dortoir à 65$ (39 €) pour une chambre privée en période estivale (d’octobre à avril)).

Situé dans le quartier de Parnell, le Lantana Lodge est une vraie petite maison familiale. On y croise facilement du monde, ce qui favorise les discussions, les barbecues sont fréquents et l’ambiance bon enfant. C’est sur, ce n’est pas l’ambiance night fever chaque soir, mais ce n’est pas ce que nous cherchons non plus. Pour cela, Queen Street regorge d’auberges de jeunesse où c’est la fête H24 !

Le Lantana lodge se trouve au 60 St Georges Bay Road – Parnell.

Mieux vaut réserver quelques jours avant votre arrivée : nous avons fini sous la tente un week-end, faute de place dans l’auberge de jeunesse ;D

 

Les bonnes tables ou take away

Une fois n’est pas coutume, découvrir un nouveau pays ne se limite pas à ses paysages, mais aussi à ses particularités gustatives. On vous l’accorde, côté gastronomie, la Nouvelle-Zélande n’est pas number one… Mais certains petits restos ou “take away” sont à tester quand vous viendrez visiter le pays…

On l’avoue, on a un peu triché puisque certaines adresses nous avaient déjà été conseillées par le blog de Seth et Lise. Mais, quand c’est vraiment bon, vaut mieux le répéter plutôt deux fois qu’une.

L’immanquable

Lors d’une de nos premières balades dans le CBD d’ Auckland, nous avons fait un stop à Lorn Street pour goûter les fameux pancakes que Seth et Lise recommandent sur leur blog. No.1 Pancake ne vole pas son nom ! Ces pancakes coréens préparés sous vos yeux sont vraiment excellents. Nous avons testé plusieurs recettes (salées et sucrées) et personnellement, ma préférence va au pancake cinnamon sugar. Pierre-Jean, ce “meat lover”, est plus bacon.

Le must : le prix. Pour 3$ ou maximum 4,50$, (soit entre 1,80 et 2,70 € à l’heure actuelle) vous avez un gros pancake, tout frais, garni selon vos goûts et cuit sous vos yeux.

Number one pancakes auckland

Source : charlesloh.blogspot.co.nz

Pour les curieux, Number One Pancake se trouve au 38 Lorne Street, une petite rue parallèle à Queen Street.

Un (vrai) bon burger

Des burgers, vous en trouverez en veux tu en voilà ! Le CBD pullule de Burger King, Mac do, Subway et autre resto de junk food moins connu. Mais la qualité de la nourriture est loin d’être excellente. Pour autant, nous aussi on aime bien se faire un bon burger-frite-coca. Et pour ça, on ne peut que vous indiquer Buns, un petit resto situé lui aussi en marge de Queen Street.

Forcément, le prix est un peu moins cheap que Mac Do & co mais au moins, vous êtes sur de bien mangé et d’en avoir pour la journée. En bonus : le service et l’ambiance n’ont strictement rien à voir avec la rapidité et le stress ambiant des fastfoods !

Bref, Buns, c’est un petit resto tenu par un manager qui semble toujours être de bonne humeur et qui sourit à pleines dents. La carte comporte une dizaine de burgers, qui ont tous l’air plus bons les uns que les autres. Nous avons opté pour deux bons gros burgers, l’un au poulet (pour moi) et l’autre au boeuf et œuf (pour lui).

Accompagnés de frites maison, les burgers sont joliment présentés et appétissants. Jugez par vous même :

Buns burger Auckland

On s’est régalé une fois de plus pour moins de 30$ (19€ à l’heure actuelle) à deux.

Buns se trouve sur High Street et est ouvert de 7 h à 16h. Vous pouvez donc prendre votre p’tit dej sur place ou votre lunch (et il parait que le café est très bon).

L’aparté

Enfin, nous vous conseillons aussi de passer une soirée aux Silos. Ce quartier festif, nouvellement aménagé par la ville d’Auckland, diffuse des films en plein air tous les vendredi, samedi et dimanche d’étés.

Film aux Silos à Auckland

L’ambiance est cosy : les kiwis viennent en nombre et en famille, avec couvertures, pique-niques et bonne humeur.
Vous pourrez également profiter du petit marché artisanal, qui longe les silos pour acheter quelques souvenirs locaux et vous restaurer. Quoi de mieux qu’une bière et d’un taco devant un bon vieux film en noir et blanc ?

Si vous avez de la chance, vous pourrez même vous rendre à l’intérieur des silos, qui sont maintenant utilisés pour les expositions temporaires. C’est d’ailleurs à l’occasion d’une soirée aux Silos en compagnie de Carole et Cécile que nous avons découvert le fabuleux travail d’un photographe kiwi, Joseph Mickael. Ses timelapses sur la Nouvelle-Zélande sont juste magnifiques… Si vous êtes passés à côté, vous pouvez en voir un bout lors du TedX qu’il lui était consacré.

Les Silos se trouvent au bord du port d’Auckland vers… . Les films sont diffusés pendant la période estivale, chaque vendredi, samedi et dimanche.

  1. C’est l’auberge où je vous ai rencontré!!!
    Ça fait plaisir de vous retrouver sur la page fb de PVT 🙂
    Je vois que le voyage se passe bien, je vais suivre vos aventures maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>