Une longue route sépare Te Anau de Milford Sound. Sur les plus de 110 kilomètres, il n’y a rien, excepté des tournants en lacet, des côtes ardues et de la forêt de part en part.

Il n’y a rien ou presque : de nombreux chemins de randos parcourent cet espace inhospitalier, où l’homme a renoncé à vivre. De retour de notre croisière sur le somptueux Milford Sound, nous avons passé la nuit dans le parc national. Au pied de Key Summit.

The Divide, c’est le nom de cet endroit, est en faite le point de départ (ou l’arrivée, c’est selon ^^) de la Routeburn Track, l’une des neuf Great Walk qui sillonnent la Nouvelle-Zélande. Cette rando traverse le parc du Fiordland de The Divide donc, jusqu’à la région de Queenstown et nécessite entre deux et quatre jours de marche.

C’est l’hiver et comme on était un peu pressé par le temps, nous avons choisi de ne faire qu’une petite partie du chemin, la grimpette jusqu’à Key Summit, considéré comme l’un des plus beaux points de vue dans le Fiordland.

Équipés de tout l’attirail, on se met en route en début de matinée pour profiter du soleil qui brille haut dans le ciel… Mais on est en Nouvelle-Zélande, ça risque de ne pas durer ! La rando n’est pas longue, trois heures aller-retour tout au plus. Mais ça grimpe !

Remarque, avec le froid de canard qu’il fait ce matin-là, la marche nous réchauffe rapidement !

Key summit randonnée

Une pause bien méritée !

À force de grimper, on finit par atteindre la neige. Presqu’une première pour nous en Nouvelle-Zélande ! Il était temps après plus d’un an sur place ;D

Après près de deux heures de marche, on arrive (enfin !) à Key Summit. Ô Joie ! il fait toujours aussi beau ! Le sommet est largement dégagé, idéal pour admirer la vue sur l’immense parc national du Fiordland. Devant nous, un lac gelé. Derrière, les montagnes enneigées. Une table d’orientation à 360° indique le nom des montagnes, des vallées et des lacs qui nous entourent.

table-dorientation-key-summit

La neige craque sous nos semelles, on se pose un long moment pour observer, apprécier et s’en mettre plein les yeux. Le temps est idéal aussi pour faire voler le drone… Et vue d’encore plus haut, c’est encore plus beau !

Drone-Key-Summit

La plupart des marches dans le coin sont plutôt longues, et parfois assez difficiles. Si vous cherchez une petite piste accessible et finalement assez rapide, n’hésitez pas à ajouter Key Summit sur votre liste des choses à faire dans la région des Fiordland, vous ne serez pas déçus !

  1. Eleonore Plus d'un Tour dans mon sac says:

    Vos photos sont magnifiques! Ça donne trop envie d’aller voir cet endroit! Et moi qui pensais qu’en hiver les sentiers de rando étaient difficiles d’accès. Je ne regrette pas d’avoir prévu de partir en automne-hiver, car je veux voir la neige en NZ ^^

    • Merci ! En hiver, il faut prendre les renseignements à l’I-Site avant de commencer une rando, surtout dans l’île du Sud, les conditions changent très rapidement donc il faut être bien équipé et préparé. Mais il y a quand même beaucoup de petites randos accessibles même par mauvais temps 🙂

Laisser un commentaire à Eleonore Plus d'un Tour dans mon sac Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.